Qu’est ce que la permaculture ?

Qu’est ce que la permaculture ?

Notre première expérience de permaculture sur c’est le désherbage. Attention, pas avec du Roundup ni une motobineuse, no, no et no, solo con la mano. Cette première approche, qui cisaille les doigts et endolorit le dos, peut apparaître comme une forme de bizutage, mais, en réalité, elle constitue l’axe majeur de cette culture : en baver pour bichonner le sol nourricier et, en conséquence, apprécier à leur juste valeur les produits qu’en retour cette terre généreuse nous alloue.

La seconde approche, c’est le “mulch”. Mais si, allez, un petit effort de mémoire, nous vous en avons déjà parlé à propos des carences en permaculture de Jorge ; ne pas laisser les petites plantes sans défense contre les agressions de la canicule ou du gel, vous vous souvenez ? Tu tonds le gazon et, au lieu d’apporter les herbes à la déchetterie, tu les laisses sur place ; elles vont protéger et fertiliser le sol. Idem pour les feuilles mortes de tes noyers ; tu les laisses se décomposer sur ton potager et tu économises l’énergie pour les apporter à la déchèterie. En plus, tes carottes et tes oignons n’en seront que plus beaux, sans qu’il soit nécessaire de leur apporter de vilains compléments chimiques. Bouh, les engrais non naturels !

En troisième lieu, la permaculture ne se limite pas au jardinage ; tout ce qui permet de mieux utiliser les moyens généreusement mis à notre disposition par la nature, relève de la bonne démarche, qu’il s’agisse de jardinage, d’élevage, de construction, de consommation d’énergie… Mieux utiliser, ça veut dire respecter l’environnement et préserver les ressources  pour que leur utilisation s’inscrive dans la durée ; c’est en raison de cet objectif de permanence que cet état d’esprit est appelé “permaculture”. Vous nous avez vus installer des panneaux solaires et construire un four en briques de terre ; ces travaux qui permettent d’être moins dépendants des productions industrielles relèvent du système global de la permaculture.

Bref la permaculture c’est un peu d’écologie, un chouïa de consommation responsable, trois brins d’agriculture biologique, quelques miettes de commerce équitable, un état d’esprit respectueux des ressources naturelles et des hommes, bref, une façon de se trouver en harmonie avec le monde dans lequel nous vivons. La permaculture, c’est une philosophie de la vie, c’est être “sage” comme l’étaient les anciens et comme le sont encore certaines ethnies vivant en osmose avec la nature. Nous vous avons précédemment dit notre admiration pour les Mapuches, peuple indigène de la pampa chilienne, qui font de la permaculture sans le savoir.

Alors, malgré les courbatures, quand au terme d’une journée de travail on se tient le dos et qu’on nettoie ses ongles en deuil en se disant que l’on a œuvré “avec sagesse”, nous sommes fiers et contents d’avoir su nous libérer des facilités de la société de super consommation.

Pour une information plus formelle et plus savante sur la permaculture, nous vous proposons de consulter les liens suivants :

– https://fr.wikipedia.org/wiki/Permaculture
– http://www.permaculturedesign.fr/le-jardin-en-permaculture/
https://reporterre.net/Ca-y-est-J-ai-compris-ce-qu-est-la-permaculture

 

Merci à Jean-Bernard pour ce résumé et pour son implication dans la vie du blog.

One thought on “Qu’est ce que la permaculture ?

  1. Aide qui n’est pas désintéressée ; on a décidé en effet de laisser le potager en friche jusqu’à ton retour… Quand tu seras là, on ne parlera pas de permaculture mais de “perme à gaillac” !

Répondre à JB Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *